Mis à jour le 23.10.2019

« Pierres à cerfs » au Musée de Bibracte (France)

Icône actu française

Le superbe musée archéologique de Bibracte/Mont Beuvray (Morvan, Bourgogne, France) propose, en cette saison 2015, une belle exposition temporaire consacrée aux « Premiers nomades de Haute-Asie, voyage au cœur des steppes ».

La manifestation invite à la découverte des cultures de pasteurs et guerriers nomades de la steppe, et plus particulièrement à ceux de Mongolie et du sud de la Sibérie, dont la civilisation s’épanouit il y a quelque 3000 ans. Cette culture a, longtemps, été éclipsée par l'ombre de la culture des royaumes chinois sédentarisés qui avaient l'avantage de connaître l'écriture et de conserver, à travers les siècles, d'innombrables constructions et grands monuments.

La partie la plus spectaculaire de l’exposition est constituée par la présentation de moulages de stèles funéraires ornées, de trois à quatre mètres de haut, connues sous le nom de « pierres à cerfs ». Il s’agit de monolithes de granite gravés de cervidés bondissants aux bois majestueux emportant au ciel l'âme des défunts dont ils accompagnent les sépultures.

Organisée par la mission archéologique Monaco-Mongolie, le musée d'anthropologie préhistorique de Monaco et le musée de Bibracte, l’exposition sera complétée, du 11 au 15 juillet, par un festival consacré à la culture nomade d'Asie centrale (concert, conférence, film, atelier…).

Pour plus détails, voir des textes de Jérôme Magail, commissaire de l’exposition et directeur de la mission en Mongolie du musée de Monaco, notamment ici et ici

Une vue de l'exposition

Quelques vues de l'exposition

Une vue de l'exposition

 

Une pierre à cerfs in situ sur le site de Gol Mod

Une pierre à cerfs in situ sur le site de Gol Mod à 450 km à l’ouest d’Oulan-Bator, capitale de la Mongolie