Mis à jour le 16.11.2018

Charente (France) : anthropologie du dolmen central du Gros Dognon de Ligné

Icône actu française

Gérard Colmont, professeur honoraire de biologie et docteur en Archéologie de l'EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales) propose en cette année 2018, dans les Annales de la Société des Sciences naturelles de Charente-Maritime, 10(9), p. 1011-1028, un article intitulé « Le dolmen central du Gros Dognon de Ligné en Charente, Etude anthropologique ».

Ci-dessous dessous le résumé proposé par l'auteur :

« L’étude anthropologique du dolmen du Gros Dognon de Ligné (Charente, France) a permis de dénombrer au moins 36 individus dont 14 immatures dans la chambre et le couloir et 3 individus dont 2 immatures devant l’entrée du couloir. Les inhumations arrivées jusqu’à nous concernent le Néolithique récent et le Néolithique final Artenacien, ce dernier reconnu par le dépôt de pointes foliacées sur support laminaire à retouche bilatérale. Des feux rituels ont eu lieu dans la chambre sur os frais. Peu de pathologies osseuses sont à signaler : une fracture franche d’un bras et la fracture consolidée d’une main ».